Théorie en plongée sous-marine pour les plongeurs

     plongée
Accueil arrow Les Tables arrow Les Types de Plongée et Cas de Figure
Les Types de Plongée et Cas de Figure

Plongée Simple:
Une plongée simple est une plongée qui a plus de 12 h d'intervalle avec une deuxième plongée.


Plongées Consécutives:
Deux Plongées à la suite dont I'intervalle est inférieur à 15 minutes.
Si I'intervalle passe entre deux plongées est strictement inférieur a 15 minutes, on considère qu'il s'agit d'une seule et même plongée.
On entre dans la table la somme des deux plongées, et comme profondeur la profondeur maximale atteinte au cours des deux plongées.


Plongées Successives:

Ce sont deux plongées avec un intervalle de moins de 12 h 00 et d'au moins 15 minutes ou plus
On fait la première plongée et on calcul le gps qui est dans la table ( même si l'on n'est pas certain de faire une deuxième plongée).
Pour la deuxième plongée, on relève l'intervalle entre les deux plongées.
On recherche la valeur d' azote résiduel dans le premier tableau par rapport au gps, si l' intervalle ne tombe pas juste on prend le temps inférieur.
On reporte la valeur de premier tableau sur le deuxième. Si la profondeur de la deuxième plongée n'existe pas, on prend la profondeur supérieure.
On calcule le temps fictif qu’il faudra ajouter au véritable temps de la deuxième plongée.


Plongée avec Remontée Trop Rapide (supérieur à17m/mm):

En cas de remontée rapide le plongeur arrivé en surface aura 3 minutes maximum pour redescendre à mi-profondeur, il y restera 5 minutes.
Pour calculer les paliers, il faudra additionner les temps suivant :


Le temps de la plongée
Le temps de la remontée rapide
Le temps en surface
Le temps de la redescente à mi-profondeur
Les 5 minutes passées à mi-profondeur atteinte au cours de la plongée


Palier Interrompu:

Il faut redescendre en moins de trois minutes et recommencer le palier interrompu entièrement.


Plongée en Altitude:

Pour utiliser la table fédérale en altitude, il suffit de connaître la pression barométrique H régnant 0 la surface du lieu où I'on plonge. On entre dans la table avec une profondeur fictive P’: P'=Px1013/H, au P est la profondeur réellement atteinte (en mètres) et H la pression barométrique du lieu (en millibars ou hectopascals).
Les paliers devront être effectués à la profondeur P réelle: P =P'X H /1013, ou P' est la profondeur du palier donnée par la table fédérale.
Durée de remontée: c'est celle de la profondeur fictive; donc: vitesse de remontée plus lente qu'en mer, aussi bien pour rejoindre le premier palier que pour aller d'un palier a I'autre.


Remontée rapide (c'est à dire dont la durée est strictement inférieure à celle prévue depuis la profondeur fictive): procédure identique à celle du niveau de la mer, mais redescendre à la moitié de la profondeur réelle.
Palier interrompu, remontée lente, plongée consécutive, plongée successive : même procédure que celle du niveau mer, mais toujours en effectuant les calculs avec les profondeurs fictives.


Inhalation d'O2 entre Deux Plongées:

Le tableau “diminution de I'azote résiduel par respiration d'oxygène pur en surface" donne la valeur de I'azote résiduel qu'il faut prendre en considération pour entrer dans le tableau II du calcul des plongées successives.
Cette valeur est détermine en fonction:

Du groupe de plongée successive d'une première plongée (première colonne) ou de “I’équivalent azote résiduel" (deuxième colonne) de)i détermine a I'aide du tableau I après un certain temps passe en surface a respirer de I'air.
De la durée pendant laquelle le plongeur respire de I'oxygène pur.
Lorsque le temps réellement passé à respirer de I’oxygène pur en surface ne figure pas dans le tableau, prendre la valeur immédiatement inférieure.
La deuxième colonne du tableau donne I'équivalence numérique entre la valeur de I'azote résiduel et les groupes de plongée successive.


Paliers à l'Oxygène Pur:

Les paliers à 3 mètres et à 6 mètres peuvent être effectués en inhalant de I'O2.
La durée de chacun des paliers a I'oxygène pur est égale aux deux tiers de la durée du palier à I'air arrondie à la minute supérieure, et est au minimum de 5 minutes.
Cependant la durée de chacun des paliers 5 I'oxygène pur est égale à la durée du palier a I'air lorsque celui-ci a une durée de 1 à 5 minutes.
Le fait d'effectuer des paliers a I'oxygène pur ne change pas le groupe de plongée successive de la plongée effectuée.


Plongée au Mélange Enrichi à l'Oxygène Pur:

ll existe des tables spécifiques pour la plongée au nitrox. Toutefois dans le cadre d'une utilisation exceptionnelle, ou pour des exercices théoriques de calculs avec tables, on peut retenir les règles suivantes:
Pour utiliser la table fédérale en mer a la profondeur réelle P avec un mélange nitrox à x% d'azote, on rentre dans la table avec une profondeur équivalente PE telle que :

PE = (P+10) x (( X/0,79)-10)

La profondeur maximum permise en mer est celle correspondant à une pression partielle d’oxygène pur de 1,6 bars
La durée et la profondeur des paliers en mer suite à une plongée au nitrox sont exactement ceux de la plongée à I'air réalisée à la profondeur équivalente
La durée maximum d'une plongée au nitrox est de 2 heures

Toutes les autres règles d'utilisation des tables fédérales sont maintenues dans le cadre des plongées au nitrox

 
< Précédent   Suivant >